diode
569 Visualisations

CG : nf

CT : La diode est un composant électronique qui permet d’orienter et de maintenir le flux du courant électrique dans une seule direction. Dans les systèmes photovoltaïques les diodes sont généralement utilisées de deux façons : comme diodes de blocage, qui empêchent le déchargement de la batterie à travers les panneaux photovoltaïques en l’absence de lumière solaire. Elles évitent aussi que le flux de courant soit inversé entre les blocs de panneaux reliés en parallèle, quand il y a de l’ombre sur l’un d’entre eux par exemple ; comme diodes de bypass, qui protègent individuellement chaque panneau de possibles dommages provoqués par des ombres partielles. Ces diodes doivent donc être utilisées lorsque les panneaux solaires sont reliés en série.

S : ED – http://ecra.se/g8jb (consulté le 16.12.2016)

N : 1. 1932, emprunté de l’anglais diode et provenant du grec δι-, ‘deux fois’ et de ὁδός, ‘route, chemin’ appliqué d’abord par l’ingénieur britannique W. H. Preece (1834-1913) à un procédé convertissant un fil télégraphique simple en un fil à double sens (1886), terme appliqué ensuite à l’électricité, notamment à une ampoule à 2 électrodes.
2. Dispositif électronique à semi-conducteurs et à deux bornes qui joue un rôle analogue à celui d’un interrupteur (valve ou porte), ne laissant passer le courant que dans un seul sense.
3. La diode résulte de la formation d’une jonction au contact d’un semi-conducteur du type P (anode) et d’un semi-conducteur du type N (cathode). Il existe un léger courant inverse. Le courant direct croît de façon exponentielle avec la tension. En effet, quand le courant se présente dans un sens donné (sens direct ou passant), sa résistance est nulle, aussi la diode est équivalente à un court-circuit (interrupteur fermé). En revanche, si le courant se présente dans l’autre sens (sens inverse ou bloquant) sa résistance est pratiquement infinie, aussi la même diode est équivalente à un interrupteur ouvert.
4. Il existe une grande variété de diodes, mais, à l’exception de certains domaines particuliers, toutes les diodes modernes sont à semi-conducteur avec pour matériau le silicium. La fonction de base des diodes est le redressement, elles sont utilisées pour réaliser des alimentations à courant continu. En effet, alors que le réseau industriel est alternatif pour des raisons de transport de l’énergie, le courant continu demeure très utilisé dans de nombreux domaines : industrie chimique, commande de moteurs, grandeurs de repos dans les montages électroniques.
5. diode à semi-conducteurs : terme normalisé par la CEI.

S : 1. CNRTL – http://ecra.se/g8dk (consulté le 14.12.2016) ; DAF (consulté le 25.12.2016). 2. GDT – http://ecra.se/g8df ; http://ecra.se/g8dg (consulté le 14.12.2016) ; TERMIUM PLUS – http://ecra.se/g8dh (consulté le 14.12.2016). 3 et 4. GDT – http://ecra.se/g8df (consulté le 14.12.2016) ; TERMIUM PLUS – http://ecra.se/g8dh (consulté le 14.12.2016). 5. TERMIUM PLUS – http://ecra.se/g8dh (consulté le 14.12.2016).

SYN : diode à semi-conducteurs, diode à cristal, diode à semi-conducteur.

S : TERMIUM PLUS – http://ecra.se/g8dh (consulté le 25.12.2016)

RC : courant électrique, diode électroluminescente, électricité, énergie renouvelable, énergie solaire, énergie solaire photovoltaïque, module photovoltaïque, semi-conducteur.