haute tension
263 Visualisations

CG : nf

CT : L’alimentation haute tension est construite autour d’un convertisseur DC/DC de la série BPS (3W) fabriqué par ISEG. Le convertisseur DC/DC est choisi pour une tension de sortie positive ou négative parmi sept valeurs nominales
disponibles de 300V à 3kV. Il est possible de limiter la tension maximale de sortie de quelques dizaines de volts jusqu’à la tension nominale du convertisseur.
Le pilotage de l’alimentation haute tension s’effectue par liaison USB.

S : CNRS – http://www.iphc.cnrs.fr/IMG/pdf/120111_docWEB.pdf (consulté le 7.06.2014)

N : 1. Tension dont la valeur entre phases est égale ou supérieure à une tension spécifique qui varie d’un pays à l’autre et en général supérieur à 1 000 Volts.
2. Abréviations : H.T., HT.
3. Au sens du décret du 14 novembre 1962 (sécurité des travailleurs), les hautes tensions sont les tensions supérieures à 1000V en courant alternatif ou à 1600V en courant continu.
4. Au sens des réseaux de transport et de distribution (E. d. F.), les hautes tensions sont les tensions supérieures à 35000V (moyenne tension) et inférieures à 330000V (très haute tension). En ce qui concerne les moteurs, il est convenu d’appeler « moteurs à haute tension » ceux dont la tension normale est supérieure à 1000V (sans dépasser généralement 6000V).
5. Le terme haut voltage est à éviter.

S : 1, 3 et 4. GDT. 2. GDT ; TERMIUMPLUS. 5. TERMIUMPLUS.

ANT : basse tension, B.T., BT.

S : GDT ; TERMIUMPLUS.

RC : énergie électrique