hybridation
281 Visualisations

CG : nf

CT : Contrairement au photovoltaïque qui peut perdre 80% de sa puissance en quelques secondes lors de passages nuageux, les centrales solaires thermodynamiques ont une inertie thermique qui permet de limiter l’intermittence.
Elles peuvent être équipées d’un stockage thermique de plusieurs heures et ainsi être exploitées lorsque l’énergie solaire n’est pas disponible. Le stockage permet d’étendre ou de déplacer la période de production dans le temps et de rendre la prévision de productible plus fiable. Les cen trales peuvent être facilement hybridées avec des combustibles fossiles. Les technologies solaires thermodynamiques sont actuellement plus chères que le photovoltaïque et ont de moindres pers pectives de baisse de coût à court terme. Des projets aux États-Unis ont ainsi été reconvertis en
projets photovoltaïques. Cependant, cet état de fait résulte des critères de choix en vigueur dans la plupart des appels d’offres où seul le coût de revient de l’électricité est pris en considération.
On ne tient pas compte des bénéfices apportés par le stockage ou l’hybridation et des coûts évités par la substitution de moyens de pointe coûteux et fortement émetteurs de gaz à effet de serre.

S : http://chercheurs.edf.com/fichiers/fckeditor/Commun/Innovation/Publications/technodevoilee/technologiedevoilee01internet.pdf (consulté le 4.07.2014)

N : 1. XIXe siècle. Dérivé d‘hybride (XVIe siècle, hibride. Emprunté du latin hybrida, variante orthographique, par rapprochement avec le grec hubris, « excès », de ibrida, « bâtard »).
2. 1826 bot. (Sageret, Mém. sur les cucurbitacées, Paris, Huzard, p. 50) ; 1842 « production de plantes, d’animaux hybrides » (Mozin-Biber, t. 2) ; 1884 fig. (Peladan, loc. cit.). Dér. de hybride ; suff. -(a)tion.
3. À la clôture 2012, le secteur thermosolaire espagnol atteignait les 1 953,9 MW de puissance installée. Cette puissance est répartie sur cinq communautés autonomes : 950 MW en Andalousie, 600 MW en Estrémadure, 350 MW à Castille-La Manche, 31,4 MW à Murcie et 22,5 MW en Catalogne.
Au niveau mondial, la puissance installée atteint les 3 GW, un chiffre nettement inférieur aux 300 GW de l’énergie éolienne et aux 100 GW de l’énergie photovoltaïque. S’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, les bénéfices de la technologie thermosolaire ont clairement été prouvés au cours des dernières années : capacité de stockage et d’hybridation, puissance solide et contribution à la stabilité du réseau grâce à l’apport inertiel.

S : 1. DAF. 2. CNRTL – http://www.cnrtl.fr/lexicographie/hybridation (consulté le 4.07.2014). 3. http://memoria2012.elecnor.com/fr/negocios_energias-renovables_solar-termoelectrica.php (consulté le 4.07.2014)

SYN :
S :

RC : énergie solaire, énergie solaire thermique.