réseau de transport
323 Visualisations

CG : nm

CT : Jusqu’à un passé récent, les réseaux de communication se partageaient en réseaux téléphoniques (RTPC, RNIS, liaisons louées), réseaux télégraphiques, réseaux publics (ou privés) de données, réseaux de messagerie et réseaux de transport et de diffusion d’images télévisuelles, liste à laquelle on peut aussi ajouter les réseaux internationaux à valeur ajoutée (VANs), auxquels Internet peut être rattaché.

S : http://www.strategiestm.com/spip.php?page=print&id_article=216 (consulté le 15.01.2015)

N : 1. réseau (nm) : Ca 1180 resel « petit filet utilisé pour la chasse et la pêche » ; 1599 réseau « tissu en forme de rets » ; 1748 anat. réseau merveilleux (Dict. universel de méd., trad. de l’angl. de M. James, t. 5, p. 1099a, s.v. rete mirabile); 1805 réseau admirable (Cuvier, Anat. comp., t. 2, p. 185) ; 1762 anat. « ensemble de vaisseaux sanguins » (Ac.) ; 1762 « ensemble de lignes, de bandes, etc., entrelacées ou entrecroisées » (J.-J. Rousseau, Émile, l. III, éd. Ch. Wirz, Bibl. Pléiade, p. 431: un brillant rézeau de rosée).
de (prép.) : IXe siècle. Du latin classique de, préposition qui marquait la séparation, l’éloignement, l’union, l’association, la partition, la conséquence, l’origine, et qui a servi, dès la période classique, dans la langue familière, à renforcer les formes d’ablatif, puis a concurrencé, en bas latin, le génitif partitif et de possession.
transport (nm) : 1312 dr. « cession d’un droit qu’on a sur quelque chose » (Cart. de Guise, B. N. l. 17777, fo26 vods Gdf. Compl.) ; 1538 « action de porter d’un lieu dans un autre » (Est.); 1813 moyens de transport.
2. Réseau assurant le transport des données d’un émetteur vers un récepteur.

S : 1. CNRTL ; DAF. 2. GDT.

SYN :
S :

RC : informatique, système intelligent.