silicium
624 Visualisations

CG : n

CT : Pour capter l’énergie lumineuse du soleil et la transformer en électricité, on utilise des modules photovoltaïques. Ces modules solaires, aux reflets bleutés, sont constitués, dans la plupart des cas, d’un assemblage de cellules photovoltaïques en silicium. Le silicium est fabriqué à partir de la silice (notamment présente dans le sable), une matière abondante sur toute la Terre. Mais, il faut rendre ce silicium très pur ce qui nécessite un apport important d’énergie.

S : http://www.mtaterre.fr/dossier-mois/archives/chap/597/L-energie-solaire-pour-produire-de-l-electricite (consulté le 12.07.2016)

N : 1. 1816 (Suite de la classification d’Ampère ds Ann. chim. et phys., t. 1, p. 377). Mot créé en angl. en 1808 par Sir H. Davy, Phil. Trans., XCVIII, 353 (v. NED), d’apr. le lat. silex, silicis « silex ».
Du latin Silex, roche siliceuse très dure essentiellement formé de SiO2 (dioxyde de silicium).
2. Le silicium (symbole chimique Si) est un métal, élément du groupe IV de la classification de Mendeleieff, de numéro atomique 14 et de poids atomique 28,086. Ayant 4 électrons périphériques il a, à l’instar du carbone et du germanium, une valence 4 : les liaisons de covalence sont disposées tétraédriquement et il cristallise selon le système cubique orthogonal.
3. Les semiconducteurs au silicium résistent mieux à la température que ceux au germanium (destruction des diodes à jonction vers 150 °C au lieu de 70 °C). Comme d’autre part le silicium est l’un des éléments les plus fréquents dans la nature, on le préfère au germanium pour les applications courantes.
En pharmacie, on utilise certains silicates (talc, kaolin, silicates de sodium et de potassium).
4. Attention aux faux-amis anglais-français silicon (silicium, en français) et silicone (silicone, en français).
5. Interrelation culturelle : Le silicium (en anglais silicon), élément chimique, est un semi-conducteur : à la fois conducteur de l’électricité et isolant. Une propriété à l’origine de l’invention du transistor. La « vallée du silicium » fait référence à une région au sud de San Francisco où sont concentrées des milliers d’entreprises de semi-conducteurs et d’informatique. Le silicium, comme le carbone, possède quatre liaisons chimiques. On peut ainsi fabriquer des gels de polymères avec des atomes de silicium à la place des atomes de carbone. Les produits obtenus sont stables et inertes biologiquement, donc parfaitement adaptés au remplissage des prothèses mammaires.

S : 1. CNRTL – http://www.cnrtl.fr/definition/silicium (consulté le 12.07.2016) ; http://www.chimie-sup.fr/romain.html (consulté le 12.07.2016). 2. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=17026467 (consulté le 12.07.2016). 3. (consulté le 12.07.2016). 4. http://www.academie-gaullisme.fr/academie-gaullisme296/academie-gaullisme296.html (consulté le 12.07.2016) ; FCB. 5. http://www.caminteresse.fr/economie-societe/quel-est-le-rapport-entre-la-silicon-valley-et-les-seins-en-silicone-1163738/ (consulté le 12.07.2016).

SYN :
S :

RC : silice, silicium amorphe, silicium polycristallin, silicone.