système flou
291 Visualisations

CG : nm

CT : Comme nous avons défini les opérateurs flous ET, OU et NON, la prémisse d’une règle floue peut très bien être formée d’une conjonction de propositions floues. L’ensemble des règles d’un système flou est appelé la matrice des décisions.

S : http://franck-dernoncourt.developpez.com/tutoriels/algo/introduction-logique-floue/ (consulté le 23.10.2014)

N : 1. système (nm) : 1552. Emprunté au grec σúστημα, -ατος (sustêma) « réunion en un corps de plusieurs choses ou parties » d’où « ensemble, masse », « ensemble de doctrines, d’institutions », p. ex. « constitution politique » et « système philosophique ». Rare jusqu’au milieu du XVIIe siècle ; le mot se répand à la fin du XVIIIe siècle.
flou (adj) : flou, floue, XIIIe siècle, au sens de « inculte, désert », puis « fatigué, épuisé » ; XVIIe siècle, comme terme d’art ; XIXe siècle, au sens de « indistinct ». Issu du latin flavus, « jaune », puis « fané, flétri ».
2. Le principe d’un système flou, c’est de pouvoir calculer des paramètres de sorties en fournissant au système un ensemble de règles formulés en langage naturel. Pour qu’il y ait comptabilités entre les données capteurs, ces règles et les paramètres de sortie, on doit décomposer un système flou en trois parties.

S : 1. LPR p. 2490 ; CNRTL ; DAF. 2. http://www.ferdinandpiette.com/blog/2011/08/les-systemes-flous-le-fonctionnement/ (consulté le 16.11.2014).

SYN :
S :

RC : informatique, intelligence artificielle, logique floue, système intelligent.