virus informatique
582 Visualisations

CG : nm

CT : Un virus informatique est un programme, généralement de petite ou très petite taille, doté des propriétés suivantes : infection ; multiplication ; possession d’une fonction nocive (payload).
La fonction d’infection permet au virus de s’introduire dans des fichiers de programme, dans des fichiers de données utilisant un langage de script, ou dans une partie de la disquette ou du disque dur contenant un petit programme (secteur de démarrage). Lors de l’accès à ces programmes ou secteur, le code du virus s’exécutera de façon d’abord silencieuse (phase de multiplication pendant laquelle il infectera d’autres fichiers) puis visible (activation de la fonction nocive).
La fonction nocive pourra être déclenchée par des facteurs très variables selon le virus (au bout de n réplications, à une date fixe, lors de l’exécution de certaines tâches précises…). Elle peut se limiter à l’affichage d’un message agaçant ou, plus généralement, conduire à des perturbations graves de l’ordinateur (ralentissement du fonctionnement, effacement ou corruption de fichiers, formatage du disque dur…). Les virus sont donc des programmes parasites qui doivent être hébergés dans d’autres fichiers (ou secteur exécutable du disque).

S : FS – http://www.futura-sciences.com/tech/definitions/informatique-virus-informatique-2434/ (consulté le 9.12.2016)

N : 1. virus (nm) : Du latin virus : poison.
informatique (adj) : n.f. et adj., XXe siècle. Dérivé d‘information sur le modèle de mathématique, électronique. Science du traitement rationnel et automatique de l’information ; l’ensemble des applications de cette science.
1962, de information et -ique, d’après mathématique, électronique.
1962 (Terme inventé par Ph. Dreyfus d’apr. Gilb. 1971); 1966, 16 nov. (Le Monde, ibid.). Dér. de informat(ion) ; suff. -ique.
2. L’origine du virus informatique commence avec John Louis Von Neumann, mathématicien hongrois et père des ordinateurs, travaillant aux États Unis, publie un article « Théorie et organisation des automates complexes » évoquant la possibilité pour un programme de prendre le contrôle d’un autre programme.
3. C’est en 1983 que le terme « virus informatique » est défini officiellement pour la première fois par Leonard Adleman, chercheur en informatique théorique et sa définition est : un virus informatique est un programme informatique qui peut infecter d’autres programmes en les modifiant de manière à y inclure une copie de lui-même (éventuellement évoluée).
4. Un virus informatique est un programme écrit dans le but de se propager sournoisement et rapidement à d’autres ordinateurs. Il perturbe plus ou moins gravement le fonctionnement de l’ordinateur infecté. Il peut se répandre à travers tout moyen d’échange de données numériques comme l’Internet, et notamment par l’intermédiaire des messages électroniques ou de leurs pièces attachées.
5. Voici les principales « portes d’entrée » des virus :

  • Internet ;
  • le réseau informatique professionnel ou domestique ;
  • la clé USB ;
  • les mémoires flash ;
  • le disque dur ou le matériel informatique d’occasion récupérés chez une de vos connaissance ;
  • le lecteur/graveur de cédéroms ou dévédéroms ;
  • le modem « bas débit » analogique ou RNIS ;
  • le très vieillissant lecteur de disquettes ;
  • et également le très viellissant lecteur zip.

6. Un virus cause souvent des dommages ou des ennuis et peut être déclenché par un événement donné comme l’arrivée d’une date prédéterminée.
7. virus informatique; virus : termes et définition normalisés par l’ISO/CEI.
8. Cooccurrences (catégories : substantif + adjectif / verbe + substantif) :

  • (in)connu, dangereux, destructeur, qui se propage par simple lecture du courrier, ravageur.
  • attraper, contracter, créer, envoyer, éradiquer, introduire, neutraliser, produire, utiliser un virus.

S : 1. DAF (consulté le 10.12.2016) ; CNRTL (consulté le 10.12.2016) , DAM (consulté le10.12.2016). 2. Virus-http://assiste.com.free.fr/p/virus/virus_histoire_et_historique.html (consulté le 9.12.16). 3. Fi-http://www.fisheo.com/web_20/2006/12/origine_du_viru.html (consulté le 9.12.16). 4. AS- http://www.altospam.com/glossaire/virus.php (consulté le 9.12.16). 5. CHE-http://changeonsdepoque.over-blog.org/article-lutte-contre-les-virus-informatiques-la-prevention-41373991.html (consulté le 9.12.16). 6 et 7 TERMIUM PLUS – http://goo.gl/lrX9Ux (consulté le 10.12.2016). 8. DC – http://goo.gl/5GP1o1 (consulté le 10.12.2016).

SYN : virus, virus électronique. (en fonction du domaine et du contexte)

S : TERMIUM PLUS – http://goo.gl/lrX9Ux (consulté le 10.12.2016)

RC : cheval de troie, informatique, logiciel antivirus, logiciel malveillant, ver informatique.