accélérateur linéaire
364 Visualisations

CG : nm

CT : L’accélérateur linéaire 4 (Linac 4) porte des ions d’hydrogène négatifs à des énergies élevées. Il constituera la source de faisceaux de protons du Grand collisionneur de hadrons (LHC) après le long arrêt prévu en 2019-2020.
Les accélérateurs linéaires emploient des cavités radiofréquence pour charger des conducteurs cylindriques. Les ions franchissent les conducteurs, qui oscillent entre charge positive et charge négative. Les conducteurs exercent ainsi alternativement une répulsion et une attraction sur les particules, provoquant leur accélération. Des aimants quadripôles resserrent le faisceau.

S : CERN – https://urlz.fr/8ByU (consulté le 9.01.2019)

N : 1. – accélérateur (nm) : ACCÉLÉRATEUR, -TRICE adj. et n. XVIIe siècle. Dérivé d‘accélérer. I. Adj. Qui accroît la vitesse. II. N. m. 1. Techn. Dans un moteur, organe qui, en réglant l’admission des gaz, permet d’accroître ou de réduire la vitesse de rotation. 2. Chim. Substance destinée à rendre plus rapide la vitesse d’une réaction. 3. Phys. Accélérateur de particules, appareil utilisant des forces électriques et magnétiques pour communiquer de hautes énergies à des particules chargées électriquement sur des trajectoires déterminées.
– linéaire (adj) : Du latin linearis « linéaire », « géométrique ». XVe siècle. Emprunté du latin linearis, de même sens. Qui a rapport aux lignes ; qui se fait par des lignes.
2. Électronique > Accélérateur de particules ; Médecine > Radiographie et Radioscopie ; Médecine > Oncologie : Accélérateur de particules qui utilise une accélération électromécanique d’électrons dans une trajectoire rectiligne pour générer des rayons X au moyen d’une série d’électrodes portées à des potentiels positifs croissants.
3. Cet accélérateur comporte une chambre à vide cylindrique en métal très bon conducteur. Les électrons effectuent un passage unique dans cette chambre en suivant une trajectoire approximativement rectiligne. Ils y sont soumis à une force accélératrice qui est liée à la propagation d’un champ électrique axial de haute fréquence à l’intérieur d’un guide d’ondes rectiligne ou de plusieurs cavités alignées. Les rayons X produits par un accélérateur linéaire sont très durs et très pénétrants. On emploie cet accélérateur, entre autres, en radiothérapie et en métallurgie.
4. accélérateur linéaire : objet de la classe «Outils et équipement de physique nucléaire» de la catégorie «Outillage et équipement pour les sciences et la technologie».

S : 1. DAF – https://urlz.fr/8DfK ; https://urlz.fr/8DfP (consulté le 13.01.2019). 2 et 3. GDT – https://urlz.fr/8ByQ (consulté le 9.01.2019). 4. TERMIUM PLUS – https://urlz.fr/8DfY (consulté le 13.01.2019).

SYN :
S :

RC : accélérateur de particules, atome, électricité, électron, énergie nucléaire, fission nucléaire, ion, muon, neutrino, onde électromagnétique, particule, photonique, proton, radioactivité, rayons X, réacteur nucléaire, synchrotron.