canal jaugeur
472 Visualisations

CG : nm

CT : Pour les stations d’épuration d’une capacité supérieure à 2000 EH, la réglementation impose
l’installation des appareils de mesure en poste fixe.
Les capteurs doivent être implantés à une distance, par rapport au seuil, comprise entre 3 et 4 fois la hauteur de charge maximale prévue pour un canal jaugeur et entre 4 à 5 fois pour un déversoir.
Les transmetteurs seront placés à proximité immédiate des capteurs et seront correctement protégés des intempéries dans le respect des indicateurs du constructeur (problème de gel et de fortes températures).

S : http://www.fndae.fr/documentation/PDF/Fndae22bis.pdf (consulté le 31.12.2014)

N : 1. canal (nm) : (pl. Canaux). XIIe siècle, au sens de « lit d’une rivière, d’un ruisseau » ; XVe siècle, comme terme d’anatomie. Emprunté du latin canalis, dérivé de canna, « roseau, tuyau ». Conduit naturel par lequel l’eau, la vapeur, les gaz circulent dans le sein de la terre.
jaugeur (nm) : XIIIe siècle, gaujeor. Dérivé de jauger. Celui dont l’emploi est de jauger. Appareil indiquant la jauge, la contenance.
2. Eau > Hydrologie : Canal dont la forme et les dimensions sont rigoureusement spécifiées et qui peut être utilisé pour mesurer les débits.
3. Canal de forme et de dimensions bien déterminées permettant le mesurage des débits. (Définition normalisée par l’ISO.)
4. Il existe des canaux de jaugeage normalisés qui permettent, dans une certaine mesure, de se passer d’étalonnage.
5. canal jaugeur : terme normalisé par l’ISO.

S : 1. DAF. 2. GDT. 3, 4 et 5. TERMIUMPLUS.

SYN : canal de jaugeage, jaugeur.

S : TERMIUMPLUS

RC : barrage (2), jaugeur.