courant continu
421 Visualisations

CG : nm

CT : Le courant continu est caractérisé par un mouvement quasi continu du courant dans un conducteur, dans une même direction et de façon régulière. Il n’y a pas de suspension de ce phénomène de déplacement d’électrons qui circulent de la borne négative à la borne positive. Ce courant continu est produit dans un circuit fermé par le biais de l’activité chimique d’une pile ou encore d’une batterie.
Utilisations et inconvénients du courant continu : Il a été promu par l’inventeur Thomas Edison au XIXe siècle, et s’oppose au courant alternatif qui, lui, change de direction à intervalles réguliers. Pour cette raison, le courant continu est moins efficace, moins modulable et a été supplanté par ce second système plus adapté à la distribution de l’électricité. Le courant continu reste toutefois utilisé pour le fonctionnement de plusieurs appareils comme la lampe de poche ou le réveil.

S : http://www.futura-sciences.com/magazines/maison/infos/dico/d/maison-courant-continu-10567/ (consulté le 19.06.2014)

N : 1. courant : XIIe siècle. Participe présent substantivé de courir, au sens de « couler ». ÉLECTR. Le courant électrique ou, ellipt., le courant, le flux d’électricité qui traverse un conducteur. Courant alternatif, courant dont l’intensité est une fonction sinusoïdale du temps. Courant continu, courant non alternatif.
continu : XIIIe siècle. Emprunté du latin continuus, « continu », de continere, « tenir ensemble » (contenir : XIe siècle. Du latin continere, « maintenir uni, renfermer, réprimer ». Devenu contenir sous l’influence de tenir).
2. Un courant est dit continu lorsqu’il s’écoule continuellement dans une seule direction.
Le sens du courant électrique est par défaut le sens conventionnel du courant : du pôle + vers le pôle -. En réalité, les électrons circulent de la borne négative vers la borne positive.
Le courant continu est produit par l’activité chimique d’une batterie ou d’une pile dans un circuit électrique fermé. C’est le cas par exemple dans une lampe électrique. Le circuit de la lampe relie un interrupteur, un générateur (pile) et une ampoule.
3. Le courant dit « continu » correspond à un mouvement d’ensemble de charges électriques dans un conducteur, dans une même direction.
La vitesse de déplacement du courant continu est de quelques mètres par heure.
Pourtant, lorsqu’on ferme un interrupteur, l’électricité arrive sans délai, un peu comme dans un tuyau d’arrosage : s’il est déjà rempli, l’eau s’écoule dès qu’on ouvre le robinet.
Mais cela ne veut pas dire que la goutte qui vient de passer dans le robinet est déjà arrivée à l’extrémité du tuyau. Simplement, le mouvement de cette goutte se répercute immédiatement sur toutes les autres.
C’est la même chose dans un conducteur : si la vitesse de déplacement des électrons au sein de la matière est de quelques mètres par heure, le phénomène de propagation du courant électrique s’effectue quant à lui à la vitesse de la lumière.
4. Le courant continu est produit par l’activité chimique d’une batterie ou d’une pile. Les électrons circulent dans une seule direction, du pôle négatif (caractérisé par un excès de charges négatives) vers le pôle positif (caractérisé par un déficit de charges négatives).

S : 1. DAF. 2. http://jeunes.edf.com/article/courant-continu-et-courant-alternatif,112 (consulté le19.06.2014). 3 et 4. http://www.rte-france.com/fr/actualites-dossiers/comprendre/qu-est-ce-que-l-electricite/la-course-des-electrons/le-courant-continu (consulté le 19.06.2014).

SYN : c.c., cc, CC, courant unidirectionnel.

S : GDT

RC : courant électrique, courant alternatif, énergie électrique.