empreinte hydrique
490 Visualisations

CG : nf

CT : L’empreinte écologique mondiale en termes d’utilisation d’eau douce, c’est-à-dire son empreinte hydrique ou empreinte sur l’eau, a été estimée en 2012 par Arjen Hoekstra et Mesfin Mekonnen de l’Université de Twente aux Pays-Bas, dans un article paru dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences [1]. Dans cette étude, ils ont compilé les quantités d’eau douce utilisées par l’ensemble des nations du monde à des fins d’agriculture (et d’élevage), de production industrielle (et d’énergie) et pour les usages domestiques, et ce pour la période 1996-2005.

S : http://planeteviable.org/empreinte-hydrique-humanite/ (consulté le 23.02.2016)

N : 1. empreinte (nf) : XIIIe siècle. Forme féminine substantivée du participe passé d’empreindre (XIIIe siècle. Du latin populaire *impremere, réfection, sur le modèle de premere, du latin classique imprimere, « appliquer sur ». Imprimer une marque, une figure, un dessin, en relief ou en creux, sur une surface).
hydrique (adj) : XIXe siècle. Dérivé d‘hydr-. Relatif à l’eau.
2. empreinte en eau : Estimation du volume d’eau utilisé durant le cycle de vie d’un produit, depuis l’extraction des matières qui le composent jusqu’à son élimination.
On peut aussi parler de l’empreinte en eau d’une personne, d’un service, d’une institution, d’une région ou d’un pays, qui est évaluée en déterminant la somme des empreintes en eau des produits qu’ils consomment pendant une période donnée.
3. L’empreinte sur l’eau d’un État est le volume d’eau nécessaire pour la production des biens et des services consommés par ses habitants :

  • 2483 m3/personne/an aux États-Unis (696 milliards de m3/an) ;
  • 2332 m3/personne/an en Italie ;
  • 1875 m3/personne/an en France (110 milliards de m3/an) ;
  • 1682 m3/personne/an en Suisse (12 milliards de m3/an) ;
  • 1103 m3/personne/an en Pologne (43 milliards de m3/an) ;
  • 675 m3/personne/an en Ethiopie (43 milliards de m3/an).

La moyenne mondiale est de 1243 m3/personne/an (7452 milliards de m3/an).
4. Un français va utiliser 150 litres d’eau (eau visible) par jour
(Toilettes, vaisselles, douches, brossage dents…) soit 4% de ses besoins !
Il aura besoin de plus de 4000 litres d’eau (eau non visible) par jour pour fabriquer tout ses biens de consommations
(alimentation, transport, textile, matériel technologique…) soit 96 % de ses besoins !!
Ce sont autant de sources de consommations et pollutions de l’eau trop peu appréhendées.

S : 1. DAF (consulté le 23.02.2016). 2. http://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/empreinte-eau.php4 (consulté le 23.02.2016). 3. http://www.eaufrance.fr/groupes-de-chiffres-cles/empreintes-sur-l-eau (consulté le 23.02.2016). 4. http://www.empreinteh2o.com/ (consulté le 23.02.2016).

SYN : 1. empreinte sur l’eau. 2. empreinte en eau. 3. empreinte eau.

S : 1.http://www.eaufrance.fr/groupes-de-chiffres-cles/empreintes-sur-l-eau (consulté le 23.02.2016) ; GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26504967 (consulté le 23.02.2016). 2. http://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/empreinte-eau.php4 (consulté le 23.03.2016). 3. https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/alleger-empreinte-environnement-2030-resume.pdf (consulté le 23.02.2016) ; http://www.wwf.fr/nos_priorites/reduire_l_empreinte_ecologique/gerer_durablement_l_eau_douce/empreinte_eau/ (consulté le 23.02.2016).

RC : développement durable, durabilité, eau verte, empreinte carbone, empreinte écologique.