fluide géothermique
198 Visualisations

CG : nm

CT : L’énergie géothermique provient de l’accroissement de température au fur et à mesure que l’on pénètre plus profondément dans l’écorce terrestre, soit du fait du gradient naturel (3 °C/100 m, avec un flux moyen de 60 mW/m2), soit du fait de singularités géophysiques (réservoirs géothermiques naturels des roches poreuses à haute température).
On a coutume de distinguer trois grandes catégories de réservoirs, en fonction de leurs niveaux de température :
la haute température (> 220 °C)
la température intermédiaire (100 – 200 °C)
la basse température (50 – 100 °C)
Dans le premier cas, le fluide géothermique peut être essentiellement constitué d’eau ou de vapeur, dans les deux autres il s’agit d’eau, éventuellement sous pression. Une des particularités du fluide géothermique est qu’il ne s’agit jamais d’eau pure : il comporte aussi de nombreuses impuretés, des sels corrosifs (la concentration limite pour qu’une exploitation soit possible est égale à 1,5 mol/kg) et des gaz non condensables (GNC) en quantité variable (0,1-10 %). Nous verrons que cette particularité impose des contraintes spécifiques quant aux cycles thermodynamiques qui peuvent être mis en oeuvre.
Pour des raisons environnementales, le fluide géothermique doit généralement être réinjecté dans le réservoir après utilisation, mais ce n’est pas toujours le cas.

S : http://direns.mines-paristech.fr/Sites/Thopt/fr/co/geothermie.html (consulté le 1.07.2014)

N : 1. fluide (nf) : FLUIDE adj. et n. m. XIVe siècle. Emprunté du latin fluidus, « qui coule », dérivé de fluere, « couler ».
PHYS. Se dit d’un corps à l’état liquide ou gazeux qui, grâce à sa structure moléculaire plus ou moins lâche, s’écoule ou épouse la forme du récipient qui le contient.
géothermique (adj) : XIXe siècle. Dérivé de géothermie (XIXe siècle. Composé de géo- et de -thermie, tiré du grec thermos, « chaud »).
Relatif à la chaleur interne de la Terre.
2. Vapeur sèche, vapeur humide ou eau contenant des produits dissous ou en suspension, extraites ou s’échappant de la croûte terrestre.

S : 1. DAF. 2. GDT.

SYN : fluide géothermal

S : TERMIUMPLUS

RC : énergie géothermique, géothermie.