paratonnerre
378 Visualisations

CG : nm

CT : Protégé par un paratonnerre placé sur le toit, l’éolienne est protégé de la foudre. Le feu d’obstacle permet quant à lui de signaler à distance la présence de l’éolienne au trafic aérien.

S : http://www.nature-obsession.fr/video-semaine/video-fonctionnement-eolienne.html (consulté le 17.07.2014)

N : 1. XVIIIe siècle. Composé de para- (tiré de l’élément de composition italien para-, présent dans des termes tels que parasole, « parasol », paravento, « paravent », et issu de parare, « se garder de, éloigner ». Élément de composition exprimant l’idée d’une protection.) et de tonnerre). Dispositif destiné à protéger les bâtiments des effets de la foudre, qui est constitué d’une ou plusieurs tiges métalliques fixées sur les toits et reliées à la terre par des conducteurs.
2. Dispositif de protection contre les décharges atmosphériques comprenant, en général, des tiges ou pointes, des prises de terre et des conducteurs réunissant entre eux ces éléments.
3. Le paratonnerre est une « tige » placée en haut de l’éolienne (sur le toit) et connectée à la terre par un ou plusieurs éléments métalliques appelé(s) conducteur(s) de descente. Pour la rotation de la nacelle, le paratonnerre n’intervient pas.

S : 1. DAF. 2. GDT. 3. http://www.tpeoliennes33.sitew.com/Rotation_de_la_nacelle.J.htm#Rotation_de_la_nacelle.J (consulté le 17.07.2014).

SYN :
S :

RC : éolienne, nacelle.