parc éolien maritime
1064 Visualisations

CG : nm

CT : Depuis mercredi matin, trente-six turbines transforment désormais le vent en électricité en pleine mer au large des côtes néerlandaises. D’une capacité de 108 mégawatts (MW), le parc éolien maritime de Noordzeewind a coûté plus de 200 millions d’euros. De quoi produire de l’électricité verte pour 100 000 foyers aux Pays-Bas.

S : RFI – http://www1.rfi.fr/actufr/articles/088/article_51128.asp (consulté le 29.01.2015)

N : 1. L’éolien offshore, éolien marin ou maritime désigne l’installation de fermes éoliennes en mer (à des profondeurs allant jusqu’à 25 ou 30 m et dans des zones situées en moyenne à 10 km des côtes) et raccordé au réseau terrestre par un câble sous-marin. C’est l’une des voies de développement de l’éolien, car elle s’affranchit en grande partie du problème des nuisances esthétiques et de voisinage. D’autre part le vent est beaucoup plus fort et constant qu’à terre : un régime de marche de 96% est par exemple estimé en mer du Nord. Cette solution permet le développement technique progressif d’éoliennes de très grande puissance (jusqu’à 7 MW).
Ainsi, la production d’électricité éolienne en mer est plus importante qu’à terre à puissance équivalente. On donne couramment comme moyenne 2 500 MWh par MW installé en mer au lieu de 2 000 MWh par MW installé à terre. Dans les zones maritimes géographiquement très favorables à l’éolien, les estimations des études indiquent le potentiel de cas extrêmes de 3 800 MWh par MW installé.
2. Le far-shore désigne les éoliennes offshore installées à une très grande distance des côtes.
3. Un parc éolien situé en mer offre un meilleur rendement qu’une installation terrestre :

  • Le vent y est plus fort qu’à l’intérieur des terres, les éoliennes produisent donc plus d’énergie.
  • Belwind est situé à 50 km au large. À une telle distance, les installations ne sont pas ou quasi pas visibles depuis les côtes. Les habitants ou les touristes continuent donc de jouir d’un horizon dégagé.
  • En mer, personne n’est dérangé par les ombres projetées ni par le bruit des pales.
  • Les éoliennes présentent des aspects bénéfiques même pour la flore et la faune aquatique. Le parc est en effet interdit à la navigation et à la pêche ; poissons, mammifères marins et plantes aquatiques peuvent donc s’y développer librement, autour des roches servant à ancrer les fondations. Le parc éolien est un véritable havre de paix.
  • Les incidences sur la flore et la faune seront mesurées pendant 6 ans par l’Institut Royal des Sciences Naturelles, section BMM. Ces mesures seront financées par Belwind.
  • À 50 km des côtes, les oiseaux sont rares, il y a donc moins de risques de collision avec les pales que sur terre, où cela arrive fréquemment.
  • Aucune colonie de mammifères marins ne vit ou n’a été aperçue à proximité du Bligh Bank. La colonie voisine la plus proche est constituée par les phoques de Zélande, à près de 80 km de là.
  • En construisant un parc éolien en mer, on développe beaucoup de connaissances et on améliore les techniques. Cela rendra à terme l’énergie éolienne encore moins chère et créera une nouvelle industrie qui pourra exporter le savoir-faire acquis.

4. Pour l’instant, les seuls parcs éoliens français sont terrestres et il n’existe pas encore en France de parc éolien maritime.

S : 1 et 2. http://eolienne.f4jr.org/eolien_offshore (consulté le 29.01.2015). 3. http://www.belwind.eu/fr/parc-olien-marin-/ (consulté le 29.01.2015). 4. http://www.mtaterre.fr/dossier-mois/archives/chap/683/L-energie-eolienne-aujourd-hui-en-France (consulté le 29.01.2015).

SYN : 1. parc éolien marin. 2. éolien en mer. 3. éolienne marine. 4. éolien maritime, éolien offshore. 5. éolien marin.

S : 1. BEI – http://www.eib.org/infocentre/press/news/stories/2010-june-02/eib-finances-europes-largest-offshore-wind-farm.htm?lang=fr (consulté le 29.01.2015) ; http://www.agglo-fecampcauxlittoral.fr/dossiers/dossiers.php?id_dossier=57 (consulté le 29.01.2015). 2. MEDDE – http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Eolien-en-mer-.html (consulté le 30.04.2014). 3. http://www.seatronic.fr/energie-douce-eolienne-c-39_41.html (consulté le 30.04.2014). 4. http://eolienne.f4jr.org/eolien_offshore (consulté le 30.04.2014). 5. Le Figaro.fr – http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/03/21/20002-20130321ARTFIG00557-la-carte-de-france-des-eoliennes-en-mer-en-2030.php (consulté le 30.04.2014).

RC : énergie éolienne, éolien, -ienne, éolienne, parc éolien.