pauvreté énergétique
568 Visualisations

CG : nf

CT : La définition de ce problème comme une priorité politique et des investissements accrus peuvent contribuer à changer cette situation. Des pays comme la Thaïlande ont montré qu’il est possible de passer de 25% à près de 100% de la population ayant accès à l’électricité, en seulement dix ans. La même chose peut être rendue possible en Afrique. Le renforcement de l’accès à l’électricité et à l’énergie sur le continent implique une meilleure gouvernance, une forte croissance économique continentale et des avancées technologiques dans le secteur de l’énergie.
Une dynamique politique s’est enclenchée. Reconnaissant l’importance de l’énergie pour le développement durable, l’Organisation des Nations Unies a reconnu 2012 comme l’Année internationale de l’accès à l’énergie durable, et 2014 a marqué le démarrage d’une « Décennie de l’énergie renouvelable pour tous ». Une initiative associée a également été créée en vue de réunir entreprises, gouvernements, investisseurs, associations et milieux académiques, afin d’assurer un accès universel aux services énergétiques modernes d’ici à 2030. Vingt-six pays africains ont saisi cette opportunité pour exprimer l’importance qu’elles accordent à l’accès à l’énergie pour la croissance économique et le développement. Ils sont maintenant sont en train d’élaborer des plans pour lutter contre la pauvreté énergétique de leur pays.

S : ONE – https://www.one.org/fr/les-enjeux/la-pauvrete-energetique/ (consulté le 12.01.2017)

N : 1. – pauvreté (nf) : XIIe siècle, povertez, puis povrete. Issu du latin paupertas, « pauvreté, gêne ». État d’une personne dont les ressources ne couvrent pas les besoins ou fournissent à peine au nécessaire ; absence de biens, de fortune.
– énergétique (adj) : adj. et n. f. XVIIIe siècle, au sens de « (corps ou particule) qui possède une énergie innée ». Emprunté du grec energêtikos, « propre à agir, actif, efficace ». En tant qu’adjectif, qui se rapporte à l’énergie. Les ressources, les besoins énergétiques d’un pays. Besoins énergétiques d’un organisme, quantité d’énergie nécessaire à un organisme vivant pour assurer sa conservation et son fonctionnement. Spécialt. Qui fournit de l’énergie à l’organisme. Une nourriture énergétique.
En tant que substantif, science qui a pour objet l’étude de toutes les formes d’énergie.
2. Il faut d’abord que l’Union Européenne (UE) s’entende sur une définition commune de la « pauvreté énergétique » (dans tout le document le terme « pauvreté » est préféré à celui de « précarité », plus généralement employé en France. Une définition qui doit tenir compte des différents systèmes énergétiques, des niveaux de revenus et des structures sociales qui existent dans les États membres. Il propose une définition quantitative par exemple, plafond de la part des revenus consacrés par un ménage à ses dépenses d’énergie. Cette notion de pauvreté énergétique a tendance à se trouver réduite au problème plus restreint du chauffage. Il s’agit, selon le Comité d’un concept plus large englobant les communications, la mobilité, l’hygiène indispensables à la vie sociale, qui nécessitent aussi de l’énergie. L’impossibilité de se chauffer correctement vient en plus. Il estime « dès lors que la pauvreté énergétique constitue un indicateur de privation matérielle qu’il est possible de mesurer, dans le cadre d’enquêtes sur le revenu, l’inclusion sociale et les conditions de vie en demandant par exemple aux personnes sondées si elles sont en mesure de chauffer correctement leur logement lorsqu’il s’avère nécessaire de le faire (Eurostat, 2012) et d’assurer leurs besoins de déplacements. »
3. De la précarité à la pauvreté énergétique : Certains ménages consacrent plus de 10 % de leurs revenus au paiement des dépenses énergétiques : ils vivent dans un état de précarité énergétique.
Pire, certains renoncent à se chauffer : on parle alors de pauvreté énergétique.

S : 1. DAF (consulté le 12.12.2017). 2. EcoCO2 – https://lc.cx/gN5h (consulté le 12.12.2017). 3. DRIHL – https://lc.cx/gN58 (consulté le 12.12.2017).

SYN :
S :

RC : électricité, énergie, énergie électrique, pauvreté.