percolation
422 Visualisations

CG : nf

CT : L’étude de percolation est une des étapes les plus importantes lors de la construction d’une résidence non desservie par un réseau d’égout domestique. Cette première étape permet au propriétaire d’obtenir son permis de construction. Cette étude a pour but de déterminer la vitesse avec laquelle l’eau peut s’infiltrer dans le sol naturel, ainsi que la profondeur de la nappe d’eau et/ou du socle rocheux. Grâce à ces données, on peut déterminer quel type d’élément épurateur est le plus approprié pour le sol en place.

S : http://www.poly-tech.ca/les-publications.asp?page=67 (consulté le 20.11.2014)

N : 1. XXe siècle. Emprunté du latin percolatio, « filtration ».
HYDROL. Circulation lente d’un liquide à travers une substance poreuse. La percolation de l’eau de pluie dans la craie.
TECHN. Opération qui consiste à faire circuler lentement un solvant dans un mélange pulvérisé, afin d’en extraire les constituants solubles (on dit aussi Lixiviation).
2. Écoulement lent de l’eau libre, au travers des interstices d’un sol saturé.
3. Mouvement de l’eau vers le bas dans le sol ou dans une couche de neige.
4. Mouvement interstitiel de l’eau tel qu’il peut se produire au travers d’un barrage de sa fondation ou de ses appuis.
5. À la différence de l’infiltration, cet écoulement peut avoir une composante horizontale.
6. La percolation désigne une traversée lente d’un milieu, comme des sédiments, par un liquide ou plus rarement un gaz. Elle se fait majoritairement sous l’effet de la pesanteur, donc de haut en bas. Après s’être infiltrées dans le sol, les eaux de pluie peuvent par exemple percoler jusqu’à rejoindre une nappe phréatique.
7. Dans les domaines de l’Hydrologie et de l’Hydrographie, on parle de « suintement » pour indiquer l’écoulement de l’eau vers les profondeurs du sol ou bien l’eau qui sort d’un terrain le long d’une ligne ou d’une surface. Équivalent anglais : seepage. Équivalent espagnol : rezume (du verbe rezumar).
8. Dans les domaines de l’Intelligence artificielle, des Programmes et programmation (Informatique) et de la Théorie des systèmes dynamiques, on parle de « percolation »pour indiquer la transformation d’un état (ou une phase) d’un système en un état (ou une phase) inférieur et moins performant (entropie) ou un état (ou une phase) supérieur et plus performant (auto-organisation, néguentropie).

S : 1 DAF. 2 à 5. GDT. 6. http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/dico/d/geologie-percolation-12645/ (consulté le 20.11.2014). 7 et 8. TERMIUMPLUS; FCB.

SYN : filtration

S : GDT

RC : énergie renouvelable, lixiviation.