pluie acide
528 Visualisations

CG : nf

CT : Une pluie acide est une pluie rendue acide par son contact avec la pollution de l’atmosphère. Au départ, toute pluie est légèrement acide : il y a du gaz carbonique dans les gouttelettes d’eau.
Mais l’activité humaine augmente l’acidité des pluies et les rend dangereuses.
Les émissions anthropiques, c’est à dire de l’homme (principalement générée par les voitures, les usines et les chauffages) et les émissions naturelles (éruptions de volcans, foudre…) dégagent du dioxyde de soufre, de l’oxyde d’azote, de l’acide carbonique et chlorhydrique…
Tous ces gaz, une fois emportés par les vents et en contact des pluies, augmentent leur acidité.

S : http://www.ac-nice.fr/college-dufy/images/stories/svt/les_pluies_acides.pdf (consulté le 4.12.2015)

N : 1. pluie (nf) : XIe siècle. Issu du latin pluvia, de même sens, lui-même dérivé de pluere, « pleuvoir ». Eau qui provient des nuages et tombe de l’atmosphère en gouttes.
acide (adj) : XVIe siècle, comme adjectif ; XVIIe siècle, comme substantif. Emprunté du latin acidus, dérivé de acere, « être aigre ».
Au pluriel. Pluies acides, qui, à cause d’une pollution d’origine industrielle, nuisent à la végétation.
2. Eau dont le pH est inférieur à 5,6 et qui tombe de l’atmosphère sous forme de gouttes de pluie.
3. Les causes des pluies acides :
La principale cause des pluies acides est le rejet dans l’atmosphère de dioxyde d’azote (NO2) et de dioxyde de soufre (SO2) par les industries ou les voitures, mais certaines conditions naturelles peuvent aussi rendre l’eau de pluie acide.
En effet, le dioxyde de carbone (CO2) atmosphérique se dilue en partie dans l’eau des gouttes de pluie et abaisse suffisamment son pH pour dissoudre le calcaire des roches et des constructions. Par ailleurs, le NO2 peut être produit par les orages ou par l’activité volcanique, qui rejette aussi du dioxyde de soufre.
Au contact de l’eau de pluie, le dioxyde de soufre et le dioxyde d’azote de la pollution atmosphérique forment de l’acide sulfurique (H2SO4) et de l’acide nitrique (HNO3). C’est ce qui rend les pluies acides.
Ces pluies endommagent les écosystèmes, en particulier la flore et les écosystèmes aquatiques, ainsi que les bâtiments (murs et statues calcaires, plomb des vitraux).
4. pluie acide : Souvent utilisé comme synonyme de «dépôt acide» ou de «précipitation acide», équivalence impropre à strictement parler.

S : 1. DAF (consulté le 4.12.2015). 2. TERMIUM PLUS (consulté le 4.12.2015). 3. http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/qr/d/pollution-causes-pluies-acides-1128/ (consulté le 4.12.2015). 4. TERMIUM PLUS (consulté le 4.12.2015).

SYN :
S :

RC : acide nitrique, combustion, contaminant, dioxyde d’azote, dioxyde de soufre, oxyde d’azote, pluie radioactive, pollution de l’air, pollution des sols.