proton
328 Visualisations

CG : nm

CT : Le proton est une des particules subatomiques appelées nucléons. Avec le neutron, il constitue le noyau des atomes. Ce n’est pas une particule élémentaire car elle est constituée de trois particules plus petites appelées quarks. Celles-ci sont liées entre elles par la force nucléaire forte décrite par des équations analogues à celles de l’électromagnétisme. La théorie décrivant cette force est la chromodynamique quantique ou QCD (de l’anglais Quantum ChromoDynamics). Elle prédit l’existence de cousins des photons que l’on appelle des gluons associés aux champs des forces de la QCD.
Le proton est une particule chargée positivement. Cette charge est en valeur absolue identique à celle de l’électron et à celle de son antiparticule chargée négativement, l’antiproton. Les quarks qui constituent le proton, deux quarks up et un quark down portent des charges électriques dont les valeurs sont des fractions de la charge électrique élémentaire du proton et de l’électron.
La masse du proton est d’environ 938,2721 MeV/c2 en unité d’énergie adaptée à la physique des particules ce qui équivaut à 1,672 649×10-27 kg. Cette masse est très majoritairement due à l’énergie échangée sous forme de gluons entre les quarks et elle ne doit donc presque rien à leurs masses ni à l’existence du boson de Higgs. On peut calculer cette masse avec les équations de la QCD mais cela nécessite des supercalculateurs.

S : FS – https://urlz.fr/8uPh (consulté le 20.12.2018)

N : 1. XXe siècle. Emprunté de l’anglais proton, de même sens.

  • Phys. Chim. Particule élémentaire qui est, avec le neutron, l’un des constituants du noyau atomique et qui possède une charge électrique positive. Le nombre de protons d’un atome est indiqué par le numéro atomique. Le proton a une charge électrique égale en valeur absolue à celle de l’électron, et une masse environ mille huit cent quarante fois supérieure. Spécialt. Particule unique du noyau de l’atome d’hydrogène et, par métonymie, ion hydrogène (noté H+).

2. Particule fondamentale baryonique la plus légère porteuse d’une charge positive élémentaire.
3. Le proton forme, avec son homologue neutre, le neutron, la famille des nucléons, constituants essentiels des noyaux atomiques. Le proton est ainsi le noyau de l’atome d’hydrogène.
4. Proton : terme normalisé par l’ISO en 1997.
5. Proton : terme uniformisé par le Comité du projet de lexiques (Nouveau-Brunswick, Canada).
6. Physique > Physique atomique et nucléaire : Particule élémentaire stable de charge électrique positive 1,60210 x 10­19 coulombs et de masse au repos 1,67261 x 10­27 kg.
7. Dans les domaines de la Chimie > Électricité > Électrochimie on parle de « hydron ».
Nom du mélange des cations 1H+, 2H+ et 3H+ dans les proportions naturelles des isotopes de l’hydrogène, utilisé également lorsqu’il n’est pas nécessaire de distinguer les divers isotopes.
Le terme « proton », réservé à la dénomination du cation 1H+ correspondant au seul isotope 1H (« protium »), est encore souvent utilisé à la place de « hydron ».
Les cations 2H+ et 3H+ portent respectivement les noms de « deutéron » et de « triton ».
Voir aussi : acide de Brønsted, amphiprotique, base de Brønsted, protium, protogène, protophile, tampon.
Domaine mentionné dans la banque FranceTerme : CHIMIE.

S : 1. DAF – https://urlz.fr/8uQ0 (consulté le 20.12.2018). 2 à 5. TERMIUM PLUS – https://urlz.fr/8uPs (consulté le 20.12.2018). 6 et 7. GDT – https://urlz.fr/8uPL ; https://urlz.fr/8uPD (consulté le 20.12.2018).

SYN :
S :

RC : accélérateur linéaire, atome, électron, énergie nucléaire, ion, muon, neutrino, particule, synchrotron.