silicium amorphe
429 Visualisations

CG : nm

CT : Les panneaux solaires amorphes sont particulièrement adaptés aux régions à faible ensoleillement. Peu onéreux, ils représentent aujourd’hui environ 10 % du marché des panneaux photovoltaïques. On les reconnait grâce à leur couleur gris foncé uniforme. (…)
Les panneaux en silicium amorphe font appel à la technologie dite « à couche mince » : ils utilisent seulement 1 % de la quantité de silicium nécessaire à la fabrication d’un panneau cristallin de taille équivalente. Le silicium non cristallisé est projeté sur un matériau amorphe (verre, acier ou plastique) puis étalé en couche fine.

S : EDF SUEZ – http://www.gdfsuez-homeperformance.fr/category/glossaire/panneau-solaire-amorphe#.VDbA5Wd_vTo (consulté le 9.10.2014)

N : 1. silicium (nm) : 1816 (Suite de la classification d’Ampère ds Ann. chim. et phys., t. 1, p. 377). Mot créé en angl. en 1808 par Sir H. Davy, Phil. Trans., XCVIII, 353 (v. NED), d’apr. le lat. silex, silicis « silex » (v. silex).
amorphe (adj) : 1784 minér. « qui n’a pas de forme déterminée » (Bergmann, Manuel du minéralogiste, trad. par M. Mongez le jeune, Paris, 1784, introd. p. 33 : Fer natif, minéralisé, en chaux … amorphe).
2. Seul le silicium amorphe convertit les TRÈS FAIBLES lumières (10-500 lux).

S : 1. CNRTL. 2. http://www.solems.com/Cellules-photovolaiques (consulté le 9.10.2014).

SYN :
S :

RC : énergie solaire, module photovoltaïque, silicium, silicium polycristallin.