vapeur d’eau surchauffée
343 Visualisations

CG : nf

CT : L’Institut allemand du Fraunhofer à mis au point, en collaboration avec le britannique Ceramic Drying Systems, un procédé de séchage à partir de vapeur d’eau surchauffée fonctionnant en continu et à la pression atmosphérique. Ce procédé consomme deux fois moins d’énergie par rapport au séchage par air chaud. Ce dernier est très répandu, notamment dans l’agroalimentaire comme moyen de conservation.

S : http://www.usinenouvelle.com/article/le-sechage-reduit-sa-consommation-d-energie.N47105 (consulté le 23.10.2014)

N : 1. Vapeur d’eau dont la température est supérieure à la température de saturation correspondant à la pression considérée.
2. Vapeur d’eau chauffée au-delà du point auquel survient la vaporisation complète (qualité de 100 %).
3. Sous l’effet d’un accroissement de pression, la vapeur peut se condenser, c.-à-d. passer à l’état liquide. Dans des conditions particulières, la vapeur peut se trouver en contact avec la phase liquide et en équilibre avec celle-ci; si l’équilibre est stable, la pression de la vapeur ne dépend que de la température, et la vapeur est alors dite saturée. La vapeur saturée, mais encore en présence de la phase liquide, est dite vapeur saturée humide; quand la phase liquide est complètement évaporée, on parle de vapeur saturée sèche, enfin, quand la température de la vapeur sèche augmente encore, on parle de vapeur surchauffée.

S : 1 et 2. GDT. 3. TERMIUMPLUS.

SYN : vapeur surchauffée

S : GDT ; TERMIUMPLUS.

RC : capteur solaire thermique, centrale solaire thermique, énergie solaire thermique.