Web sémantique
681 Visualisations

CG : nm

CT : Proclamé la prochaine évolution du Web par son créateur, Tim Berners-Lee, il s’agit d’arriver à un Web intelligent, où les informations ne seraient plus stockées mais comprises par les ordinateurs afin d’apporter à l’utilisateur ce qu’il cherche vraiment. D’après la définition de Tim Berners-Lee, le Web sémantique permettra (contrairement au Web actuel qui est vu comme un Web syntaxique) de rendre de contenu sémantique des ressources Web interprétables non seulement par l’homme mais aussi par la machine.
En effet, les « autoroutes de l’information » ne peuvent aujourd’hui être empruntées que par les êtres humains, seuls capables de comprendre ce qu’ils trouvent et de décider en quoi cela se rapporte à ce qu’ils cherchent vraiment. Ils sont aidé en cela par des moteurs de recherche qui, quoique très sophistiqués, n’en reste pas moins limités, ne sachant la plupart du temps répondre qu’à deux questions: « Quelles sont les pages contenant le terme X ? » et « Quelles sont les pages les plus populaires au sujet de Y ? ».
Le Web Sémantique, lui, cherche à faire en sorte que les outils utilisés par l’être humain ne puissent plus juste les afficher, mais automatiser les requêtes, et intégrer et réutiliser les données au travers d’applications diverses. Le but est de transformer la masse ingérable des pages Web en un gigantesque index hiérarchisé.

S : FUTURA-SCIENCES – http://www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/dico/d/internet-web-semantique-3993/ (consulté le 12.09.2014)

N : 1. Web (nm) : 1994 ; abréviation de l’anglais World Wide Web « toile (d’araignée) mondiale ». Anglic. Réseau informatique mondial, réunissant les millions de ressources, de pages consultables.
Appos. Site Web, pages Web ou web.
Terme usité en français même si pour traduire World Wide Web (en), WWW (en) ou Web (en) le site FranceTerme, consacré aux termes recommandés au Journal officiel de la République française, propose « toile d’araignée mondiale », « toile mondiale » ou « toile », soit dans l’internet, système, réparti géographiquement et structurellement, de publication et de consultation de documents faisant appel aux techniques de l’hypertexte.
sémantique (adj) : 1897 rapport sémantique (Thomas (A.) Essais, p. 172). Formé sur le gr. σημαίνω « signifier » (cf. gr. σημαντικός « qui signifie »; cf. chez Aristote φωνή »́ « son, voix » σημαντική́); à rapprocher de 2 le sens part. de σημαίνω « faire un signal » d’où « donner un ordre, diriger une armée » et σημάντωρ « qui donne le signal ou les ordres, qui commande ». En angl. l’adj. semantic est att. en ling. dès 1894 (v. NED Suppl.2), au sens gén. en 1665 semantick Philosophy (v. NED), et le subst. semantics » dès 1893 (v. NED Suppl.2).
2. Dans le domaine de l’informatique/Internet, la « toile sémantique » est la partie enrichie de la toile, dans laquelle la recherche de l’information peut être facilitée grâce à une indexation automatisée et structurée du contenu et des liens.
3. L’indexation est obtenue au moyen d’un classement de l’information en fonction du sens des mots et des expressions des différentes langues naturelles.
4. Le Bureau de la traduction préconise dans sa Recommandation linguistique révisée en 2013 la majuscule initiale lorsque « Web » est employé seul, en tant que nom.
5. Le Web sémantique permet de définir, à l’aide de métadonnées, des objets Web répartis. Les moteurs (interactifs) ou les agents (autonomes) peuvent ainsi rechercher, intégrer et réutiliser les objectifs voulus dans des applications et ce avec une grande précision.
6. Web intelligent dans lequel les informations, auxquelles on donne une signification bien définie, sont reliées entre elles de façon à ce qu’elles soient comprises par les ordinateurs, dans le but de transformer la masse des pages Web en un index hiérarchisé et de permettre de trouver rapidement les informations recherchées.
7. Le Web sémantique (WS) est une évolution vers un Web de données, par rapport au Web de documents tel qu’on le connaît. Il associe une signification aux informations disponibles pour faciliter la collaboration entre les hommes et les ordinateurs. Son objectif est de tendre vers un Web dont la sémantique des données serait à la fois compréhensible par les utilisateurs humains et par des entités informatiques (moteurs de recherche, agents intelligents, serveurs d’information, etc.).

S : 1. LGR ; FCB ; FT – FranceTerme ; CNRTL. 2 et 3. FT – FranceTerme ; FCB. 4 et 5. TERMIUMPLUS. 6 et 7. GDT.

SYN : toile sémantique

S : FT – FranceTerme

RC : informatique, intelligence artificielle, ontologie, réseau sémantique.